• V?ux 2006 : je connais Gérard, c?est un collaborateur intelligent et loyal ! dira JP KUCHEIDA

    Ferrari

    La Voix du nord dans sa saga « Douze ans de descente en enfer du PS héninois (27) » précise :

    « En cette fin d'année 2005, il est un personnage nouveau qui apparaît dans la galaxie Dalongeville. Un visage jeune que celui de ce tout nouveau webmestre dont le nom a quelque chose de déjà entendu.

    Et pour cause, puisqu'il s'agit de Pierre Ferrari, fils du directeur du centre hospitalier d'Hénin-Beaumont et qui a pour mission d'animer le site internet de la ville tombé en sommeil depuis de nombreuses années….

    Un an plus tard, (il) prendra toute sa place dans le débat politique en créant une section locale du Mouvement des jeunes socialistes. Et devenant par là même un dangereux rival pour Gérard Dalongeville. On en reparlera... »

    En fin d’année 2005, le patron fédéral du PRG confiera à Eric Mouton l’animation du cercle Radical Héninois, pensant mettre ainsi fin aux « ambitions personnelles de Jean-Marie Calero, Jean Marc Bouche, Jean Pierre Chruszez et Olivier Vergnault.

    05 6 mai Les exclus du PRG ressuscitent l'aile radicale socialiste du PS

    VDN titre dans « Douze ans de descente en enfer du PS héninois (28) : un PS peut en cacher un autre ».« Pour l'instant, le groupe des exclus lance une simple association « radicale-socialiste » qui se veut être « la réunion d'hommes de gauche, qu'ils soient ou non cartés, et partageant les valeurs humanistes et progressistes qui nous sont propres ».

    Une initiative qui, après quelques mois de réflexion et de négociation avec la fédération socialiste, prendra une autre ampleur pour devenir une véritable force de frappe au service de Gérard Dalongeville... mais aussi signer l'arrêt de Daniel Duquenne et sa section d'empêcheurs de tourner en rond... »

    L’année 2006 commencera en fanfare avec le tonitruant Jean-Pierre Kucheida, invité d’honneur à la cérémonie des vœux sur l’air de « tout va très bien madame le Marquise ». En son honneur c’est l’espace Mitterand qui est choisi pour organiser les festivités. Plus de 1000 personnes présentes, c’est un franc succès. Après un énoncé fastidieux de l’activité communale, Jean-Pierre Kucheida prendra la parole pour glorifier son hôte : « Si vous vous êtes déplacés ce matin, c’est pour témoigner l’estime que vous portez à votre Maire qui essaie de régler chaque jour vos problèmes quotidiens et de placer sa commune en perspective ! »… »Moi je connais Gérard depuis longtemps et je l’ai eu à mes cotés…C’était un collaborateur intelligent, loyal… » !!!


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :