• Réquisitoire du Procureur ROY

    « Le représentant du ministère public a requis lundi devant le tribunal correctionnel de Béthune une peine de quatre ans de prison, dont deux avec sursis, et 50.000 euros d'amende à l'encontre de l'ancien maire d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) Gérard Dalongeville, pour détournements de fonds publics.

    Le procureur a également demandé la privation des droits civiques pendant cinq ans de M. Dalongeville, jugé depuis le 27 mai pour 18 détournements de fonds publics, 11 délits de favoritisme, 6 usages de faux et une corruption passive, entre 2006 et 2009. »

    http://www.lepoint.fr/societe/detournements-de-fonds-publics-2-ans-de-prison-ferme-requis-contre-dalongeville-11-06-2013-1679315_23.php

    10 juin 2013 La Voix du Nord :

    L’après-midi, c’est le procureur Roy qui s’est lancé dans un réquisitoire de 4 h 30, assurant que « la culpabilité des prévenus est établie » selon lui et requérant des peines de prison ferme pour les protagonistes de l’affaire.

    Voici le détail des montants (les sommes ont été arrondies) des dommages et intérêts demandés par la ville d’Hénin-Beaumont aux prévenus :

    - 91 000 euros à MM. Dalongeville, Chopin, Mollet et Couvreur pour 19 vols d’avions-taxis en six mois avec la société ATS.

    - 489 000 euros à MM. Dalongeville, Chopin et Bouche pour tout le matériel très divers fourni par la société de M. Bouche, ainsi que 45 000 euros pour le loyer du Cèdre bleu et 8 700 euros pour la location de calèches.

    - 971 000 euros (pour les prestations d’ADG Sécurité) et 24 800 euros (Azur protections) à MM. Dalongeville, Chopin et Foughali.

    - 62 600 euros à MM. Dalongeville, Chopin et Ameur pour les prestations de FMS.

    - 39 500 euros à Mme Hautbois, MM. Dalongeville, Mazzoleni et Bertoldi pour les prestations d’I-Clean et 83 000 euros aux trois derniers pour les prestations d’ISA.

    - 113 771 euros (G2M Presse), 106 000 euros (Séquoia et DITI), et 88 703 euros à MM. Dalongeville, Mollet et Chopin, concernant le Journal du Pays.

    - 165 000 euros à MM. Lefebvre et Dalongeville pour du matériel.

    - 32 600 euros à MM. Dalongeville, Pawlisko et Mollet pour les prestations de l’ESM.

    - Autour de la SARL Camargue, ce sont 9 900 euros qui sont demandés à MM. Dalongeville, Mollet et Chopin, 19 400 et 58 800 pour les mêmes plus M. Chartier.

    - 33 400 euros à MM. Dalongeville, Chopin et Alaimo (Vincent) pour les travaux d’AV Déco concernant notamment les rénovations de douches à l’Atrium.

    - 46 000 euros à MM. Dalongeville, Féré et Chopin, pour les études réalisées « secrétement » autour des grands projets d’Hénin (pool automobile, Zénith...)

    - 404 500 euros à MM. Dalongeville, Chopin, Réveillon et Mollet, pour les fameux bacs à fleurs, «tellement nombreux que l’on ne savait plus où les mettre » à préciser l’avocate.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :