•  
    ***********************************************************************************************************************

    Il s’est trompé notre bon Maire DALONGEVILLE en ce début d’année 2007, ce n’était pas un trivial poursuit qu’il fallait inventer pour Hénin Beaumont, c’était un Monopoly :

    C’est vrai quoi ! Avec tous ces Allers et Retours par la case prison…

     

    Difficile de tenir des comptes précis, mais bon, les comptes précis, ce n’était pas la tasse de thé de Dalongeville.

    Bon, je tente : Combien de passage à la case prison ?

    Garde à vue de Philippe Demarquilly Adjoint à l’Urbanisme le 31 mars 2009. Il est remis en liberté le 2 avril 2009

    7 avril 2009 : Le maire PS d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Gérard Dalongeville, est placé en garde à vue pour des infractions présumées dans la gestion de la ville. Le premier adjoint chargé des finances, de 2001 à 2008, Claude Chopin et l'éditeur du bulletin municipal de la commune "Le journal du pays", en liquidation judiciaire depuis janvier 2008, Guy Mollet sont également en garde à vue. Ils seront tous trois mis en examen.

    Mardi 26 mai 2009Jean-Marc Bouche, adjoint au maire de Montigny-en-Gohelle, chef d'entreprise à Sallaumines et vice-président de la chambre de commerce de Lens, est soupçonné de favoritisme dans la fourniture de matériels divers destinés aux établissements scolaires ou autres bâtiments publics de la ville.

    30 juin 2009 :Remise en liberté de Claude CHOPIN

    7 août 2009 : L’homme d’affaires, Guy Mollet est libéré après quatre mois de détention.

    13 août 2009 : C’est au tour de Jean-Marc Bouche de recouvrir la liberté. Attention ! Liberté oui, mais sous surveillance

    20 novembre 2009G.Dalongeville est remis en liberté sous contrôle judiciaire avec assignation en résidence dans les Vosges

    Lundi 6 décembre 2010Ultime confrontation avec les deux autres protagonistes de l’affaire Héninoise. La confrontation tourne au vinaigre avec les écoutes téléphoniques très instructives des échanges de G. Dalongeville. Et c’est le retour à la case prison.

    13 janvier 2011. Dalongeville est remis en liberté pourtant c’est un nouveau coup dur qui l’attend à la sortie ; son avocat jette l’éponge.

    18 janvier 2011Un juge béthunois, soupçonné de corruptionpassive, trafic d'influence et tentative d'escroquerie...,est placé en garde à vue. S’en suivra une mise en examen le 20 janvier suivant.

    Dans le cadre de cette affaire, deux autres personnes ont également été déférées en vue de leur mise en examen.Deux autres personnes ont été présentées en même temps que lui devant le parquet de Lille. José Lefrère, investisseur immobilier, et Guy Mollet ont été placés en détention préventive pour suspicion de corruption dans l'affaire du juge Béthunois.

    Jean-Marc Bouche, ancien adjoint au maire de Montigny-en-Gohelle et ancien vice-président de la Chambre de commerce de Lens, qui était le troisième homme présent en garde à vue dans le cadre de cette enquête, a été mis en examen également, mais remis en liberté. Jean-Marc Bouche est, par ailleurs, mis en examen dans le cadre de l'affaire Dallongeville.

    Faux espoir pour Jean-Marc Bouche ! Le vendredi 4 février 2011 puisse qu’il est à nouveau incarcéré pour violation de son contrôle judiciaire

     

    Bon, mais sans rire à quand le procès de ces personnages ? la population Héninoise aspire à ce que justice soit faite.


    votre commentaire
  •  

    Petite guéguerre sur les mots :

    Bouquillon : J’ai fait connaitre les thèses de l’extrême droite…« J’affirme que le FN n’est pas un parti fasciste »

    Et si, en fait, on parlait tous de la même chose ?

    -------------------

     

    Il est quasiment impossible de trouver une définition du fascisme. De mes recherches il ressort que les théories fascistes sont nombreuses diverses et contradictoires ; pourquoi ? 

    Parce que ces théories sont tributaires notamment :

    • de la définition de l'objet étudié,
    • de la position idéologique de la personne qui les exprime et de son angle d'approche (militant, moraliste, scientifique...)
    • et de l'époque de leur expression.

    Le fascisme est une doctrine politique née en Italie en 1919. La doctrine de Mussolini est: « Tout par l'État, rien hors de l'État, rien contre l'État! ».

    Le fascisme rejette les droits de l’homme, le communisme, l’anarchisme, les libertés  individuelles et le libéralisme.

    En France, Les historiens parlent d'une « première vague » de ligues d'extrême droite en 1924-1926. Ils pratiquent cependant un alignement verbal et vestimentaire sur le jeune fascisme italien.

    Historiquement on parle de l’apogée de l'extrême droite qui intervient pendant les années 1930 provoquée par les raisons suivantes :

    • La crise économique touche la France en 1931.
    • Le retour au pouvoir de la gauche (Bloc de gauche en 1932) réveille l'extrême-droite.
    • L'arrivée au pouvoir d'Hitler en Allemagne début 1933 impulse une nouvelle dynamique extrémiste
    • puis au début des années 1940 différentes ligues extrémistes remportent des succès qui se concrétiseront avec  le régime de Vichy.

    Le terme « extrême droite » est employé pour désigner les courants politiques les plus à droite. Les valeurs de ces courants peuvent correspondre notamment à un nationalisme affirmé, parfois un traditionalisme religieux poussé, parfois des idéologies fascistes, etc. Xénophobie, racisme….

    Pour moi qui ne suit qu’un quidam de service : Je pense que le FN est un parti d’extrême droite dont certains membres partagent des idéologies fasciste.

     

     


    votre commentaire
  • Dans cette rubrique « Peut-on rire de tout » je souhaite m’attarder sur l’attitude ces derniers jours du FN qui clame son courroux à qui veut l’entendre face à la démission de Monsieur Duquenne

    Et Steeve Brios de dénoncer une basse manœuvre politique : on croit rêver !

    Notre FN local, si prompt à déposer des recours pour garantir le positionnement de Marine Le Pen dans son mandat d’élue municipale, n’est-il pas particulièrement friand de manœuvres politiciennes

    Nous assistons depuis des années déjà aux manœuvres du Front National.

    Après un passage dans le clan Mégret,  Steeve Briois dès l’entrée de la fille du patriarche  à la Direction du FN en 2003 deviendra un des plus fidèles vassaux de la blonde despote.

    C’est en 2002 qu’apparaitra sur les plateaux télé une jeune femme blonde, calme, souriante. On disait à l’époque qu’elle tentait de «dédiaboliser» le parti. Les positions de Marine Le Pen semblaient plus nuancées que celles de son père. Son discours était l’antithèse du discours violent, virulent, vociférant des grands pontes du parti. Elle semblait vouloir humaniser le Front National.

    Elle a même de l’humour !

    Son père l’impose à la vice présidence du parti. Son ascension est fulgurante. Les exclusions de ses opposants pleuvent : Carl Lang parle de «purges 'mariniennes'», en accusant Marine Le Pen «d'éliminer systématiquement tous ceux qui ne font pas acte d'allégeance à sa personne».

    Marine Le Pen  a posé ses valises à Hénin Beaumont dés 2005 pour préparer les législatives. Oh il faut dire que le terrain s’y prête. L’ambiance à gauche est détestable. La percée du Front National dans cet ancien bassin minier touché de plein fouet par la crise s’explique par les chiffres désastreux du chômage et par le contexte particulier de cette ville gérée par un maire divers gauche ayant en 2004 augmenté l’imposition locale de 85%.

    La très médiatique Marine occupe l’espace. Que d’émissions de radio, de télévision, que de reportages dans les quotidiens et magazines !!!

    Hénin Beaumont devient la ville de tous les records du FN aux Législatives, aux Européennes, aux Municipales 2008 et 2009, un FN « new look » s’impose comme une alternative possible.

    Pour les municipales 2009, Steeve Briois, le factotum de Marine Le Pen, en devient presque émouvant : il n’est pas d’extrême droite, il n’est pas raciste, pas antisémite..L’enfant du pays, trémolos, œil mouillé, émotion intense et sincère, devient le seul homme intègre, capable de redresser la situation laissée par les « tous pourris ».

    On en viendrait presque à plaindre le pauvre Steeve, si inexistant lorsque Marine n’est pas à ses cotés. Il suffit de regarder les vidéos des Conseils Municipaux qu’il met à notre disposition sur son blog pour comprendre à quel point il n’a d’autre mission que d’offrir la vedette à l’ambitieuse Marine.

     

     

    Surtout, ne vous méprenez pas, même si le discours du FN paraît plus soft, tout est question d’interprétation ; il n’est plus uniquement axé contre l’immigration, mais plutôt contre “l’islamisation“, qui se réclamerait de la “République” et de la“laïcité”.

    L’idéologie du Front est respecté : Le Front national serait le dernier défenseur d’une République française en voie de disparition face au danger venant de « l’islam qui est en train de conquérir la terre républicaine française en siphonnant l’argent des communes, s’imposant dans l’espace public de la rue au détriment de la libre circulation et surtout bénéficiant d’un traitement de faveur dans le temple républicain par excellence: l’école publique. »


    A tous ces « Pros » de la manipulation, de l’activation de l’outil juridique, de la dissimulation et de la mauvaise foi, je dis qu’il faut quand même oser parler de « basses manœuvres politiques » s’agissant de la démission de Daniel Duquenne.

     

    Mais dans cette rubrique j’affirme qu’on ne peut pas rire avec n’importe qui.

    Le député socialiste du Doubs Pierre Moscovici, tire quelques conclusions de ce qui se passe à Hénin-Beaumont : « le Front National n'est pas mort, contrairement à ce qu'on croît. Je pense même - pour une fois comme Jean-François Copé - qu'il est en train de faire un retour dans un électorat populaire qui est extrêmement déboussolé. »

    Convaincu que « Marine Le Pen est plus dangereuse que son père », Pierre Moscovici met en garde contre l'avancée de l'extrême droite dans le pays : « Elle a moins de talent que lui, moins de facilité oratoire, une rhétorique plus plate. Mais ce n'est pas du tout la même logique. Jean-Marie Le Pen a vécu, en près de 60 ans de politique, dans la marge ; il assumait la fonction "tribunicienne" : je râle, je gueule, je proteste contre le système... Elle, est très différente : elle se débarrasse de certaines outrances, négationniste par exemple. Elle est tout aussi extrémiste sur le plan des idées. Et par ailleurs, elle a envie de participer au pouvoir et à la droitisation de la vie politique française ».

    Il suffit de prendre connaissance des commentaires liés à cet article pour adhérer aux propos de M. Moscovici.

    http://www.rmc.fr/editorial/82490/moscovici-marine-le-pen-plus-dangereuse-que-son-pere/


    votre commentaire
  • Y a-t-il une possibilité pour moi de pérenniser ce blog ?

    Aucune puisque je n’habite plus Hénin et que je ne suis plus « dans le secret des Dieux »

    Pourtant au démarrage, j’avais voulu que ce blog soit un appel aux mémoires vives, témoins de ces temps incroyables que nous avons vécus ensemble.

    Et oui, pourquoi pas ??? RETRO 427 c’est bien une rétrospective de la ville d’Hénin portant le code Insee n°427°

    Alors, parlons de ce passé qui interfère tant sur l’avenir de notre petite cité.


    votre commentaire