• Marion Le Pen et Hénin Beaumont

    Née le 5 août 1968 à Neuilly sur Seine, Marion Anne Perrine Le Pen, dite Marine Le Pen est la benjamine des Le Pen.

    C’est le 5 mai 2002, au soir du second tour des Présidentielles de 2002, alors que seuls Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac avaient franchi l’étape du 1er tour, que Marine Le Pen apparaît sur la scène médiatique.

    Depuis, sa route est tracée : elle veut « dédiaboliser » l’image du FN. Pour cela, il faut communiquer, par la presse certes mais nul ne peut prévoir la retranscription du journaliste.

    Alors, elle a l’idée de génie d’utiliser Internet ; les réseaux sociaux, les blogs, les sites de vidéos comme Dailymotion et YouTube…et ça marche du feu de Dieu.

    Elle a cette capacité à aller à la rencontre des gens avec un large sourire aux lèvres et une oreille attentive, du moins en apparence. Allez donc la voir sur le marché d’Hénin Beaumont, cette ville du Pas de Calais dont elle a fait le siège ; cette ville qui était historiquement de gauche et qui a bien failli en 2009 basculer au FN.

    Et oui, car moi, c’est à Hénin Beaumont que je l’ai rencontré. A partir de 2008, lorsque Marine, élue FN, se présente aux sessions du Conseil Municipal, chacune de ses interventions sont relayée sur You Tube et Daily Motion.

    Avec son culot monstre, elle suscite l’admiration du public venant de plus en plus nombreux aux séances du Conseil Municipal.

     Et comme en plus, c’est facile dans cette ville d’arborer l’image du chevalier blanc venu dénoncer « les pourris », « les voleurs »… Elle y parvient sans peine, parlant avec tant d’assurance que sa voix impose immédiatement le silence de la salle lors des sessions du Conseil Municipal.

    Elle y parvient d’autant plus lorsqu’elle utilise son arme secrète; l’humour cinglant qui remporte l’adhésion des foules par ses rires et ses applaudissements.

    Marine Le Pen offrant un parapluie à Marie-Noëlle Lienemann, 1ère adjointe

    Conseil Municipal du 30 mars 2009

    Mais il ne faut pas s’y tromper : Marine est une teigneuse, aucun acte n’est gratuit, seule son ambition incommensurable la guide et le Nord Pas de Calais lui a offert un tremplin de taille pour assoir sa notoriété.

    Les élections de 2008 puis de 2009 ont vu s’abattre sur notre petite ville, jusqu’alors sans intérêt, une nuée de journalistes issus de la presse ou des médias régionaux et même nationaux.

    Seule la présence de Marine explique ce phénomène qui ne dure que l’espace de deux élections communales. Ne vous méprenez pas, le sort de notre petite ville, tout le monde s’en fout ! 

    Les impôts écrasants, le déballage des égouts de la ville depuis l’arrestation de Gérard Dalongeville, l’ancien Maire en avril 2009, l’écœurement des habitants qui, quoiqu’il se passe dans l’avenir, seront seuls à payer les dettes et la ruine d’une cité minière qui avait pourtant des atouts géographiques prometteurs….

    Et Marine dans tout cela ??? Nous n’avons plus qu’à espérer que sa Présidence fraichement acquise l’éloigne de nous.

    STOP, vous les médias, laissez nous en paix ! Circulez, y’a plus rien à voir !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :