• Née le 5 août 1968 à Neuilly sur Seine, Marion Anne Perrine Le Pen, dite Marine Le Pen est la benjamine des Le Pen.

    C’est le 5 mai 2002, au soir du second tour des Présidentielles de 2002, alors que seuls Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac avaient franchi l’étape du 1er tour, que Marine Le Pen apparaît sur la scène médiatique.

    Depuis, sa route est tracée : elle veut « dédiaboliser » l’image du FN. Pour cela, il faut communiquer, par la presse certes mais nul ne peut prévoir la retranscription du journaliste.

    Alors, elle a l’idée de génie d’utiliser Internet ; les réseaux sociaux, les blogs, les sites de vidéos comme Dailymotion et YouTube…et ça marche du feu de Dieu.

    Elle a cette capacité à aller à la rencontre des gens avec un large sourire aux lèvres et une oreille attentive, du moins en apparence. Allez donc la voir sur le marché d’Hénin Beaumont, cette ville du Pas de Calais dont elle a fait le siège ; cette ville qui était historiquement de gauche et qui a bien failli en 2009 basculer au FN.

    Et oui, car moi, c’est à Hénin Beaumont que je l’ai rencontré. A partir de 2008, lorsque Marine, élue FN, se présente aux sessions du Conseil Municipal, chacune de ses interventions sont relayée sur You Tube et Daily Motion.

    Avec son culot monstre, elle suscite l’admiration du public venant de plus en plus nombreux aux séances du Conseil Municipal.

     Et comme en plus, c’est facile dans cette ville d’arborer l’image du chevalier blanc venu dénoncer « les pourris », « les voleurs »… Elle y parvient sans peine, parlant avec tant d’assurance que sa voix impose immédiatement le silence de la salle lors des sessions du Conseil Municipal.

    Elle y parvient d’autant plus lorsqu’elle utilise son arme secrète; l’humour cinglant qui remporte l’adhésion des foules par ses rires et ses applaudissements.

    Marine Le Pen offrant un parapluie à Marie-Noëlle Lienemann, 1ère adjointe

    Conseil Municipal du 30 mars 2009

    Mais il ne faut pas s’y tromper : Marine est une teigneuse, aucun acte n’est gratuit, seule son ambition incommensurable la guide et le Nord Pas de Calais lui a offert un tremplin de taille pour assoir sa notoriété.

    Les élections de 2008 puis de 2009 ont vu s’abattre sur notre petite ville, jusqu’alors sans intérêt, une nuée de journalistes issus de la presse ou des médias régionaux et même nationaux.

    Seule la présence de Marine explique ce phénomène qui ne dure que l’espace de deux élections communales. Ne vous méprenez pas, le sort de notre petite ville, tout le monde s’en fout ! 

    Les impôts écrasants, le déballage des égouts de la ville depuis l’arrestation de Gérard Dalongeville, l’ancien Maire en avril 2009, l’écœurement des habitants qui, quoiqu’il se passe dans l’avenir, seront seuls à payer les dettes et la ruine d’une cité minière qui avait pourtant des atouts géographiques prometteurs….

    Et Marine dans tout cela ??? Nous n’avons plus qu’à espérer que sa Présidence fraichement acquise l’éloigne de nous.

    STOP, vous les médias, laissez nous en paix ! Circulez, y’a plus rien à voir !


    votre commentaire
  • Vous êtes peut-être de ceux qui comme moi, lors des élections présidentielles de 2007 aviez volontairement zappés la lecture du programme du FN ; c’est vrai que ma présélection des candidats était toute faite et qu’en conséquence je ne me suis pas plongé dans la lecture de cet indigeste document.

    Et puis, la polémique actuelle à Hénin Beaumont m’a fait prendre mon courage à deux mains et je me suis farci l’intégralité du texte présenté à l’époque par Jean-Marie le Pen

     

    Si vous en avez le courage, vous trouverez tout sur ce site :

    http://www.frontnational.com/?page_id=504

     

    Le plus effrayant, c’est qu’on peut faire certaines corrélations avec la politique présidentielle actuelle, mais çà, c’est un autre débat…

    Je vous présente quelques morceaux choisis de ce programme :

     

    Immigration

    Mettre en oeuvre une politique de dissuasion :

    - Supprimer les « pompes aspirantes » en réservant les aides sociales diverses et les allocations familiales aux seuls Français et en réinstaurant, dans le cadre de nouvelles dispositions législatives, la préférence nationale pour les prestations sociales.

    - Lancer une réforme du droit de la nationalité, en supprimant notamment la binationalité et l’acquisition automatique de la nationalité

     Mettre en oeuvre une politique de retour :

    - Supprimer le regroupement familial qui, depuis 1974, a transformé l’immigration de travailleurs en immigration de peuplement.

    - Réduire la durée de la carte de séjour de 10 à 3 ans, y compris pour ceux qui se trouvent actuellement sur notre territoire.

    Mettre en oeuvre une politique d’assimilation :

    - Insertion de la politique d’immigration dans un cadre plus global. On ne s’assimile pas à un pays qui a oublié ses principes, ses valeurs et sa fierté. La politique qui sera initiée par le Président d’une République authentiquement nationale sera globale : c’est par le retour des valeurs familiales, la reconstruction d’une véritable instruction nationale, le rétablissement d’un service militaire volontaire de six mois, le respect du travail et le réapprentissage de la morale et de ce qui a fait l’histoire de France, que pourra s’opérer une réelle assimilation, avec les droits et les devoirs qu’elle implique.

    Sécurité et justice

    - Rétablir la peine de mort pour les crimes les plus graves.

    - Mise en place de moyens importants pour la lutte contre l’immigration clandestine.

    Sécurité Sociale

    - L’établissement d’une politique familiale volontariste réservée aux Français (la suppression des allocations familiales pour les non-nationaux).

    - Le maintien des prestations sociales (hors « Famille ») pour les travailleurs étrangers légalement présents en France mais en concrétisant la préférence nationale par une majoration des cotisations selon le schéma suivant :
    - Majoration de 35 % des cotisations patronales « Maladie ».
    - Majoration de 35 % des cotisations salariales et patronales « Chômage ».
    - Aucune majoration des cotisations pour la « Vieillesse ».

    Famille et enfance

    L’ensemble des prestations à la charge des CAF (Caisses d’allocations familiales) sera établi dorénavant sur des critères nationaux et familiaux et non plus presque exclusivement sociaux. Les allocations familiales, réservées aux familles françaises, seront revalorisées et indexées sur le coût de la vie.

    La carte famille nombreuse laissera place à une carte France-Famille

    Parallèlement à ces mesures nouvelles de valorisation et de protection de la famille, nous nous engageons à demander aux Français, par voie référendaire à la fin du quinquennat, de promouvoir une Nation moderne soucieuse du respect de la dignité humaine par l’inscription dans les textes, qui fondent son existence et son développement, du caractère sacré de la vie et l’affirmation du droit de la personne à être protégée par la loi de sa conception à sa mort naturelle. (En d’autres termes : fin de l’accès à l’avortement)

    Défense de la structure familiale : Institution irremplaçable, la famille représente le caractère central de la société, la famille doit se fonder exclusivement sur l’union d’un homme et d’une femme et accueillir des enfants nés d’un père et d’une mère. Nous nous opposerons donc à toute demande de création d’un mariage homosexuel ou d’une adoption par des couples homosexuels.

    Retraite

    Le Front National, pour sauver notre système de retraite par répartition, propose d’engager une véritable politique :

    - d’encouragement de la famille et de la natalité, au lieu de recourir à une immigration coûteuse et déstabilisante.
    - Que les travailleurs étrangers soient incités à prendre leur retraite dans leur pays d’origine.

    Logement

    - Mettre en place une véritable politique d’accession à la propriété des familles françaises.

    - Remettre à plat le système d’aides au logement devenu trop complexe et source d’inégalités, pour le rendre strictement soumis aux conditions de ressources et à la situation familiale des familles françaises.

    Politique Etrangère

    Fonder notre diplomatie sur le respect des souverainetés nationales dont la France doit redevenir la référence

    La France, plus vieux pays du monde après la Chine, incarnera pour tous les peuples, le principe de la souveraineté nationale, donc le libre choix par chacun de son destin

    Défense

    L’Armée française doit être aux ordres exclusifs des autorités du peuple français, donc quitter l’Eurocorps ainsi que le commandement intégré de l’OTAN

    Une Armée nationale : Le service militaire, jusque dans les années 1970, en permettant à tous les jeunes Français de se retrouver ensemble pendant plusieurs mois, était un fondement de la cohésion nationale et assurait en partie ce lien. Aujourd’hui, la majorité de nos jeunes compatriotes n’ayant plus de contact avec l’Armée, la défense de la patrie n’est plus l’affaire de tous les Français, mais uniquement celle de professionnels, progressivement coupés des civils. La destruction de ce lien est d’autant plus regrettable que les officiers, les sous-officiers et les soldats de notre Armée constituent le corps social qui a le mieux préservé les valeurs ayant fait la grandeur de la France : le patriotisme, l’esprit de sacrifice, la solidarité, le courage.

    Les trois objectifs qui sont l’amélioration du recrutement de l’Armée, le renforcement du sentiment d’appartenance nationale et le lien renoué entre la Nation et l’Armée peuvent être atteints notamment par l’institution d’un Service militaire volontaire de six mois.

    Culture

    Renforcer l’exception culturelle :les dispositifs de l’exception culturelle (quotas de diffusion d’oeuvres françaises, aides spécifiques à l’industrie française, etc.) relèvent d’une logique de préférence nationale, l’exception culturelle n’est rien d’autre que la préférence nationale appliquée à la culture !

    Acteurs économiques et emploi

    Limiter le libre-échangisme et les effets négatifs du capitalisme spéculatif et financier : - Mise en place d’un protectionnisme cibléaux plans national et européen à l’instar des États- Unis, du Japon ou de la Chine, dans le but de sauvegarder certains secteurs stratégiques.

    Réformer la représentation professionnelle et favoriser un nécessaire renouveau du syndicalisme sans lequel aucune réforme de fond n’est possible, par :

    - La suppression du « monopole du 1er tour ».

    - L’égalité devant les subventions publiques pour tous les syndicats.

    - Le contrôle de la comptabilité des syndicats.

    Economie et Budget

    - Maîtriser les dépenses liées à l’immigration, préalable indispensable à une réduction des déficits publics. L’immigration d’ayants droit qui s’est substituée à l’immigration de travail se traduit en effet par un coût considérable, en particulier pour les finances sociales.

    Notre Nation doit être prête à recouvrer l’intégralité de sa souveraineté monétaire.

    Protéger nos champions industriels :  Introduire le concept de « francisation ». Dans le cadre d’une économie par trop mondialisée, l’État doit pouvoir placer momentanément sous sa sauvegarde toute entreprise dont la disparition ou l’absorption présenterait un danger pour l’indépendance nationale. Une telle « francisation » ne serait que temporaire et ponctuelle.

    Energie

    - Poursuivre l’effort sur l’énergie nucléaire : les filières de 3e et 4e générations seront programmées, la construction du surgénérateur sera relancée et les études sur le Thorium 232 reprises. Parallèlement toutes les recherches permettant de transformer les produits de fission (déchets haute-activité issus des anciennes et actuelles filières) en produits de période courte seront accélérées. Le projet ITER sur la thermofusion nucléaire contrôlée sera bien sûr largement encouragé et soutenu.

    Fonction publique et Institutions

    - Rétablir la souveraineté de la France en tant qu’État-Nation, maître de ses frontières, en renégociant les traités européens.

    - Inscrire dans le préambule de la Constitution le principe de préférence nationale.

    Europe

    - Refuser le principe de citoyenneté européenne comme instrument d’intégration européenne et de substitution progressive à la citoyenneté nationale.

    - Rétablir les contrôles aux frontières intérieures de l’Europe ainsi que dénoncer les accords de Schengen et toutes les dispositions des traités qui transfèrent à l’Union européenne les compétences en matière d’immigration, de droit d’asile, de visa et de conditions d’entrée et de séjour sur le territoire européen. Il s’agit de refuser une politique commune et unique d’immigration.

    Sport

    Charte pour l’identité des clubs participant aux championnats nationaux : Les championnats nationaux ne seront désormais ouverts qu’aux clubs dont une partie significative des joueurs sont de nationalité française, voire nés ou ayant résidé un temps minimum dans la région ou se situe le club. Les subventions publiques aux centres de formation seraient modulées en fonction du respect des mêmes critères.

    Jeunesse

    - Réintroduire l’instruction civique au collège et rétablir l’autorité des professeurs au sein des classes.

    - Lutter contre la politisation de l’Éducation nationale, en interdisant les manifestations politiques d’étudiants ou d’enseignants organisées pendant les heures de cours.

    - Exiger une tenue vestimentaire sobre de la part des élèves,

    Anciens combattants

    Légiférer pour lutter contre les attaques (médias, filmographie, ouvrages) dont est victime l’Armée française ou ses membres, notamment au sujet de la période coloniale.

     

    A vous de juger, mais cette fois en toute connaissance des objectifs du FN.

    La terminologie « fasciste » ou « extrémiste de droite » a si peu d’importance à mes yeux : ce sont les thèses défendues qui soulèvent en moi un profond écœurement.


    votre commentaire
  • Alors que la campagne des Régionales se poursuit en Nord Pas de Calais, préfigurant notre "Marine Nationale" en Diane vengeresse à l'attaque du "Tous Pourris". Il est intéressant de s'attarder sur les campagnes d'affichage.

    http://www.bakchich.info/Marine-Le-Pen-ca-l-affiche-mal,10156.html

    On distingue bien la multiplication par deux d'au moins
    trois morceaux de foule

    "Sur son blog La foire au gouvernement, Lebartek a passé à la loupe l'affiche de campagne Nord - Pas de Calais du Front National. Des groupes de participants sont dupliqués artificiellement sur la photo pour grossir la foule, explique le blogueur. Il entoure en couleurs les zones suspectes pour sa démonstration.

    Jointe par l'Express.fr, la fédération FN du Pas-de-Calais écarte l'idée d'une retouche de l'image : "On concède qu'il y a bien eu "quelques petites manipulations techniques": "Il y a eu floutage afin que les personnes ne soient pas identifiables, mais il n'y a pas tromperie sur la marchandise"


    votre commentaire
  • Brèves d'actu...

    http://tous-avec-carl-lang.blogspot.com/

    Il n'y aura finalement pas de « Front Républicain » sur Hénin Beaumont, dimanche prochain, lors du second tour de l'élection municipale partielle qui opposera la liste de « l'Alliance Républicaine » (divers gauche) de Daniel Duquenne, à la liste hyper médiatisée du dernier carré conduite par le ticket « Briois – Le Pen ».

    En effet, alors que la liste officielle de la gauche unie (PS, PCF, MRG, MDC + Modem) avait déjà pris les devants en fusionnant avec la liste des Verts, et avait reçu le soutien de l'extrême gauche, Daniel Duquenne a indiqué qu'il refusait par principe tout accord avec quiconque avait eu partie liée, de près ou de loin, avec Gérard Dalongeville, ex maire de la ville et aujourd'hui en prison.

    L'ensemble des partis officiels de la gauche ont pris acte de cette décision et ont donc décidé, en commun, de se désister et d'appeler à voter et à faire voter en masse pour Daniel Duquenne, « pour faire barrage au FN », tout en précisant que ceux qui avaient refuser la fusion porteraient l'entière responsabilité, et à vie (SIC), de ce qui pourrait advenir par la suite.

    Malgré les blocages des institutionnels de gauche comme de droite, tous les observateurs s'accordent à dire que cette situation est bel et bien ce qui pouvait arriver de pire au FN, qui ainsi, perd définitivement toute chance même infime de remporter la mairie. A noter que, quel que soit le résultat de dimanche prochain, pas un seul représentant des partis liés à l'UMPS ne siégera au sein du futur conseil municipal. Une première qu'il faut quand même saluer...

    Toujours à propos d'Hénin Beaumont, les analystes et politologues sont quasiment unanimes : Si la liste « Briois – Le Pen » ne l'emporte pas, malgré l'aura médiatique de l'icône de Saint Cloud « chouchou du système en place », le résultat du premier tour comptera finalement peu dans la succession de Jean Marie Le Pen, notamment dans la possibilité de Bruno Gollnisch à contrer cela par sa capacité à rassembler la famille nationale.

    A l'inverse, quasiment tous les observateurs s'accordent sur le fait qu'en cas de succès de la liste « Briois – Le Pen » au second tour, là, Marine Le Pen gagnerait assurément les quelques points qui lui manquent pour asseoir définitivement sa victoire dans la course à la Présidence du FN. Cela nous importe très peu finalement, puisque nous savons que notre avenir commun est au sein du « Parti de la France » et autour de Carl Lang. Mais, pour celles et ceux de nos ami(e)s qui croient encore et toujours à un sursaut du Front National, ils savent dorénavant quoi faire dimanche prochain à Hénin Beaumont.

    "Il est là le vrai chalenge de Marine. Hénin-Beaumont n’est rien d’autre qu’un tremplin. Marine se soucie bien moins de notre ville que d’assurer définitivement sa victoire dans la course à la Présidence du FN." avis de retro427


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique