• Les tristes acteurs de l’affaire

    Dans l’ordre de citation des individus de la soi-disant ultime confrontation décidée par la Juge Véronique PAIR ce lundi 6 décembre 2010 que je ferai une présentation sommaire des personnalités en présence :

    Gérard Dalongeville, Maire de la ville d’Hénin Beaumont depuis 2001, a bénéficié de nombreux appuis politiques durant sa campagne parmi les élites socialistes. Pourtant il a été exclu du parti socialiste en 2000 après vote des militants rassemblés auprès de Pierre Darchicourt Maire depuis 1989.

    Son appui politique le plus actif est Jean Pierre Kucheida qui l’a accueilli à Liévin sur un emploi lui octroyant beaucoup de temps libre pour faire campagne. Elle sera sanguinaire cette campagne. Gérard s’organise pour être vu partout, il est le champion des taux de présence aux enterrements, n’hésitant pas à utiliser la douleur des familles endeuillés.

    Il courtise beaucoup, allant souvent aux compromis, voir aux compromissions.

    Dépeindre ce personnage prendrait beaucoup de temps et je le ferai au fil des pages des ce blog. Je le ferai dans son statut de 1er  Magistrat de 2001 à 2009.

    Se qui le singularise au-delà de tout c’est son incarcération à partir d’avril 2009 De quoi est-il accusé : détournement de fonds publics, faux en écriture et favoritisme par le biais de fausses factures.

    Se qui le singularise c’est une suspension puis une révocation prise par le Chef de l’Etat, du jamais vu en France.

    Se qui le singularise c’est d’être encore capable de se poser en victime au mépris de ce qu’il a fait à sa ville qu’il a ruiné.

    Du bagou, il en a, il en a même beaucoup mais quel toupet quand même dans son livre Rose Mafia dans son vibrant « c’est pas moi, c’est eux »

    Claude CHOPINc’est un homme de piètre envergure qui a eu la chance d’avoir une maman influente en politique. Je le vois tel un opportuniste pas très futé. Homme de pouvoir factice, il se laisse facilement manipuler  s’il y trouve un intérêt quelconque et surtout la possibilité de laisser cours à son égo démesuré.

    Par contre je ne connais pas ou si peu le sinistre sire présenté par la presse, Guy Mollet, ce baroudeur de l’affairisme.

    En fait, ce n’est pas trop de ces messieurs dont j’ai envie de parler mais d’une ville sinistrée. C’est donc à la lecture des événements, des polémiques, des bouquins récents que je vais aborder mon point de vue.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Avril 2012 à 10:57
    très intéressant bonne journée
      • Titchote Profil de Titchote
        Dimanche 29 Avril 2012 à 17:34
        Merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :