• Ils sont gonflés au FN Héninois

    Dans cette rubrique « Peut-on rire de tout » je souhaite m’attarder sur l’attitude ces derniers jours du FN qui clame son courroux à qui veut l’entendre face à la démission de Monsieur Duquenne

    Et Steeve Brios de dénoncer une basse manœuvre politique : on croit rêver !

    Notre FN local, si prompt à déposer des recours pour garantir le positionnement de Marine Le Pen dans son mandat d’élue municipale, n’est-il pas particulièrement friand de manœuvres politiciennes

    Nous assistons depuis des années déjà aux manœuvres du Front National.

    Après un passage dans le clan Mégret,  Steeve Briois dès l’entrée de la fille du patriarche  à la Direction du FN en 2003 deviendra un des plus fidèles vassaux de la blonde despote.

    C’est en 2002 qu’apparaitra sur les plateaux télé une jeune femme blonde, calme, souriante. On disait à l’époque qu’elle tentait de «dédiaboliser» le parti. Les positions de Marine Le Pen semblaient plus nuancées que celles de son père. Son discours était l’antithèse du discours violent, virulent, vociférant des grands pontes du parti. Elle semblait vouloir humaniser le Front National.

    Elle a même de l’humour !

    Son père l’impose à la vice présidence du parti. Son ascension est fulgurante. Les exclusions de ses opposants pleuvent : Carl Lang parle de «purges 'mariniennes'», en accusant Marine Le Pen «d'éliminer systématiquement tous ceux qui ne font pas acte d'allégeance à sa personne».

    Marine Le Pen  a posé ses valises à Hénin Beaumont dés 2005 pour préparer les législatives. Oh il faut dire que le terrain s’y prête. L’ambiance à gauche est détestable. La percée du Front National dans cet ancien bassin minier touché de plein fouet par la crise s’explique par les chiffres désastreux du chômage et par le contexte particulier de cette ville gérée par un maire divers gauche ayant en 2004 augmenté l’imposition locale de 85%.

    La très médiatique Marine occupe l’espace. Que d’émissions de radio, de télévision, que de reportages dans les quotidiens et magazines !!!

    Hénin Beaumont devient la ville de tous les records du FN aux Législatives, aux Européennes, aux Municipales 2008 et 2009, un FN « new look » s’impose comme une alternative possible.

    Pour les municipales 2009, Steeve Briois, le factotum de Marine Le Pen, en devient presque émouvant : il n’est pas d’extrême droite, il n’est pas raciste, pas antisémite..L’enfant du pays, trémolos, œil mouillé, émotion intense et sincère, devient le seul homme intègre, capable de redresser la situation laissée par les « tous pourris ».

    On en viendrait presque à plaindre le pauvre Steeve, si inexistant lorsque Marine n’est pas à ses cotés. Il suffit de regarder les vidéos des Conseils Municipaux qu’il met à notre disposition sur son blog pour comprendre à quel point il n’a d’autre mission que d’offrir la vedette à l’ambitieuse Marine.

     

     

    Surtout, ne vous méprenez pas, même si le discours du FN paraît plus soft, tout est question d’interprétation ; il n’est plus uniquement axé contre l’immigration, mais plutôt contre “l’islamisation“, qui se réclamerait de la “République” et de la“laïcité”.

    L’idéologie du Front est respecté : Le Front national serait le dernier défenseur d’une République française en voie de disparition face au danger venant de « l’islam qui est en train de conquérir la terre républicaine française en siphonnant l’argent des communes, s’imposant dans l’espace public de la rue au détriment de la libre circulation et surtout bénéficiant d’un traitement de faveur dans le temple républicain par excellence: l’école publique. »


    A tous ces « Pros » de la manipulation, de l’activation de l’outil juridique, de la dissimulation et de la mauvaise foi, je dis qu’il faut quand même oser parler de « basses manœuvres politiques » s’agissant de la démission de Daniel Duquenne.

     

    Mais dans cette rubrique j’affirme qu’on ne peut pas rire avec n’importe qui.

    Le député socialiste du Doubs Pierre Moscovici, tire quelques conclusions de ce qui se passe à Hénin-Beaumont : « le Front National n'est pas mort, contrairement à ce qu'on croît. Je pense même - pour une fois comme Jean-François Copé - qu'il est en train de faire un retour dans un électorat populaire qui est extrêmement déboussolé. »

    Convaincu que « Marine Le Pen est plus dangereuse que son père », Pierre Moscovici met en garde contre l'avancée de l'extrême droite dans le pays : « Elle a moins de talent que lui, moins de facilité oratoire, une rhétorique plus plate. Mais ce n'est pas du tout la même logique. Jean-Marie Le Pen a vécu, en près de 60 ans de politique, dans la marge ; il assumait la fonction "tribunicienne" : je râle, je gueule, je proteste contre le système... Elle, est très différente : elle se débarrasse de certaines outrances, négationniste par exemple. Elle est tout aussi extrémiste sur le plan des idées. Et par ailleurs, elle a envie de participer au pouvoir et à la droitisation de la vie politique française ».

    Il suffit de prendre connaissance des commentaires liés à cet article pour adhérer aux propos de M. Moscovici.

    http://www.rmc.fr/editorial/82490/moscovici-marine-le-pen-plus-dangereuse-que-son-pere/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :