• 2002 Périodes d’élections

    Quelle fougue, quelle ardeur pour haranguer la foule avant le second tour des Présidentielles 2002 et crier « NON » à Jean-Marie Le Pen et à la dictature FN.

    C’est sans surprise que Jacques Chirac sera réélu le 5 mai 2002 avec un score de 82.21%.

    C’est sans surprise que Steeve Briois interpellera Gérard Dalongeville, ayant eu l’initiative de la manifestation de l’entre deux tours, dés le Conseil Municipal ayant suivi cette élection.

    (VDN Douze ans de descente en enfer du PS héninois (8)) : « Lors d'une passe d'armes verbale, Steeve Briois, à la tête d'une opposition frontiste alors uniquement forte de trois élus, se dresse et pointant l'index vers Gérard Dalongeville lui lâche une petite phrase qui paraît alors sibylline pour tout le monde : « Vous voulez que je raconte à tout le monde ce qui s'est passé sur le parking de Babou ! »

    Visage empourpré en retour du maire qui balbutie et, dans un état second, improvise une suspension de séance pour retrouver ses esprits ».

    Le conseiller régional FN héninois expliquera à la presse « comment, en mars 1999, il reçoit un coup de fil de Gérard Dalongeville qui en substance lui fait savoir qu'il préfère voir un Steeve Briois devenir maire d'Hénin plutôt que Pierre Darchicourt ».

    Cette conversation est enregistrée par l’élu frontiste et le précieux document original est à l’abri dans un coffre.

    Liste FN

     

    (VDN Le PS a-t-il tout à craindre de la chute de la maison Dalongeville ? (2)) : Cette conversation initiée par Gérard Dalongeville a donc lieu sur le parking du magasin babou.

    « Il faut casser Darchicourt, le bousiller, qu'il n'en reste rien !  »lâchait-il alors à un interlocuteur médusé.

    Et de fait, dans les semaines et mois qui suivirent, par des coups de fil et des courriers, Gérard Dalongeville abreuvera M. Briois d'informations sur le maire d'Hénin-Beaumont.

     

    A la Direction Générale des Services, nous avions bien des problèmes pour boucler un budget en équilibre. Le Préfet du Pas de Calais avait même accordé à la ville d’Hénin Beaumont un délai au-delà de la date réglementaire du 31 mars pour délibérer. C’est aux forceps et avec recours à l’emprunt que nous bouclerons ce budget à zones d’ombre comme les relations publiques ou la communication.

    Nous savions les alertes lancées par Monsieur Delbour, le receveur municipal. Il fallait une politique rigoureuse pour libérer en fonctionnement de l’autofinancement mais comment faire alors que les dépenses de personnel suivaient une courbe ascendante déjà fort inquiétante.

    Comment faire face à un Maire en campagne pour les législatives. Que d’exemples pourraient-être donnés de recrutements sans besoins réels de poste ! Nous ne manquions pas de sportifs dans nos effectifs.

    Un chiffre incroyable était celui du recrutement de plus de 400 jeunes pendant la période des vacances scolaires 2002 pour des contrats de un mois. Bonne initiative pour ces jeunes sans emploi qui se faisaient un petit pécule mais pour les finances de la ville…

    Il nous est arrivé à tous, cadres de cette ville, de voir débarquer un personnel alors que nous n’avions même pas connaissance de son arrivée et il nous appartenait ensuite de lui trouver des tâches à remplir…

    Le budget des heures supplémentaires crevait tous les plafonds jamais atteints mais on ne déplace pas les hommes en pleine nuit pour rien et les équipes d’astreinte ne suffisaient pas pour satisfaire les interventions urgentes du Maire. Tout devait être fait dans l’urgence la plus stricte, y compris nettoyer dans la ville un coin où des papiers avaient été jetés. Obsession de la propreté absolue !

    La campagne des législatives battait son plein et le Maire se déplaçait beaucoup ces temps ci, notamment la nuit. Chaque déplacement était une inspection et chaque inspection, l’occasion de critiques acerbes.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :