• 20 mai 2009 Le Préfet propose la révocation du Maire

     

    http://www.nordeclair.fr/Locales/2009/05/20/le-prefet-propose-la-revocation-du-maire.shtml

    Après les mises en examen, le recours en annulation des élections et la suspension administrative de son mandat, la charge s'alourdit encore un peu plus sur les épaules du maire d'Hénin, dont le préfet propose maintenant la révocation.

    « J'ai proposé la révocation de Gérard Dalongeville au ministre de l'Intérieur. Mais elle doit faire l'objet d'un décret en conseil des ministres pour être validée », a confirmé hier Pierre de Bousquet, le préfet du Pas-de-Calais, déjà à l'origine de la suspension d'un mois du maire d'Hénin. Suspension dont l'échéance est légalement fixée au 30 mai prochain. « Mais le décret de révocation, rarissime, précise le préfet, peut intervenir avant ou après le délai d'un mois. » Concernant Gérard Dalongeville, trois procédures parallèles, l'une judiciaire et les deux autres administratives, sont donc en cours pouvant conduire à sa chute : les mises en examen pour détournements de fonds publics, faux en écriture et corruption passive ; le recours en annulation des élections municipales devant le conseil d'État, dont la décision est imminente ; et enfin cette requête de révocation du préfet.
    « On pourrait aussi dissoudre le conseil municipal, mais seulement en cas de dysfonctionnement grave ou de blocage de la mairie, si par exemple les élus ne parvenaient plus à voter aucune délibération », indique Pierre de Bousquet. Une dernière piste est envisageable pour que les électeurs retournent aux urnes : la démission collective du conseil. Mais ça ne semble vraiment pas être le genre de la maison...
    G.C.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :